Nouveau marché central à Boda

JPEG

Boda est l’un des lieux en Centrafrique où les affrontements interconfessionnels, en 2013 et 2014, ont été les plus violents. Grâce aux énormes efforts de la population, appuyée en cela par tous les notables de la localité, y compris les responsables religieux, Boda retrouve aujourd’hui le chemin de la stabilisation et de la réconciliation. La situation reste fragile et la sous-préfecture doit continuer de bénéficier de l’attention des partenaires.

La France, pour conforter ce processus, a financé la reconstruction de la première partie du marché central de la ville. L’objectif est de relancer les échanges commerciaux et de rapprocher, par l’économie, communautés chrétiennes et musulmanes. Une subvention de 100 millions de FCFA (150 000 €) a été accordée à l’ONG italienne COOPI, qui a été chargé du chantier. L’opération est désormais terminée.

La ministre de la réconciliation nationale, Virginie Baïkoua, le ministre de l’élevage, Youssoufa Mandjo, l’ambassadeur de France, Charles Malinas, ont fait le déplacement samedi 18 juin 2016 pour inaugurer les nouveaux bâtiments. Plus de 2 000 personnes se sont alors réunies, dans un esprit très chaleureux, pour assister à la cérémonie de coupure du ruban.

JPEG

Le déplacement a aussi été l’occasion de visiter l’hôpital de Boda dont le bloc opératoire est soutenu par la France (subvention de 200 millions de FCFA - 300 000 € - allouée en 2016 à l’ONG ALIMA), puis d’animer des entretiens avec les délégués des déplacés internes et des responsables chrétiens et musulmans.

JPEG
JPEG

Dernière modification : 04/07/2016

Haut de page