La ville de Boda sous la responsabilité des casques bleus

Le 2 octobre 2014, les troupes françaises de Sangaris ont laissé place aux Congolais de la Minusca. La cérémonie s’est déroulée en présence du sous-préfet ayant pris récemment ses fonctions et de l’ambassade de France.

La ville de Boda surnommée "La belle" située dans la région Lobaye connait des changements positifs.

JPEG - 52.3 ko
Cérémonie de passation de pouvoir entre Sangaris et la Minusca
Crédits photos: Ambassade de France

Après plusieurs mois de présence dans la ville, les forces françaises ont amené les couleurs pour hisser celles de l’ONU, symbole de l’arrivée du détachement du Congo-Brazzaville sous mandant de la MINUSCA.

JPEG - 51 ko
Le drapeau de l’ONU à Boda
Crédits photos: Ambassade de France

La cérémonie s’est tenue en présence du Général Bellot des Minières, commandant de la force Sangaris, du Ministre-conseiller en matière de sécurité Jean-Jacques Demafouth, de l’ambassade de France et du préfet de la région.

JPEG - 62.6 ko
Les forces françaises, onusiennes et centrafricaines réunies
Crédits photo: Ambassade de France

L’occasion a été aussi de saluer la présence du nouveau sous-prefet, arrivé mi-septembre et accompagné des forces de sécurité intérieures et des agents de l’État centrafricain qui constituent le "groupe d’action politico-administratif" pour la reconstruction de la ville.

JPEG - 52.8 ko
Le Ministre-conseiller remet le drapeau centrafricain au sous-préfet de Boda
Crédits photo: Ambassade de France
JPEG - 54.8 ko
Les gendarmes centrafricains défilent en chantant devant la population de Boda
Crédits photo: Ambassade de France

Dernière modification : 30/12/2016

Haut de page