L’opération militaire française Sangaris a 1 an

Focus sur les efforts militaires déployés par la France en Centrafrique.

Aujourd’hui, 5 décembre 2014, nous marquons le 1er anniversaire de l’opération militaire française Sangaris en RCA.

Il y a un an, le Conseil de sécurité des Nations Unies adopte à l’unanimité la résolution 2127 pour mettre fin à la faillite totale de l’ordre public, l’absence de l’état de droit et les tensions interconfessionnelles. A partir du 5 décembre 2013, la France commence son déploiement militaire à Bangui et dans tout le pays.

Avec un effectif moyen de plus de 2 000 hommes, la force Sangaris a permis de faire cesser les exactions massives commises à l’encontre des civils et d’atteindre un palier sécuritaire important, pour permettre le début de la reconstruction du pays. Elle a saisi et détruit plus de 8 000 armes et 14 tonnes de munitions.

JPEG - 55.4 ko
Armes saisies dans le cadre de l’application des mesures de confiance
Crédits : Ambassade de France

A l’occasion de la Sainte Barbe,fête des sapeurs, Sangaris a procédé à la destruction de 300 kg de munitions au nord de Bangui.

JPEG - 50.2 ko
Les sapeurs installent les munitions à détruire dans un trou
Crédits : Ambassade de France
JPEG - 49.9 ko
Et voilà le résultat après l’explosion !
Crédits : Ambassade de France

Au cours de son mandat, la force s’est constamment adaptée à l’évolution des situations : répartition géographique des soldats, nouveaux matériels employés comme les VBCI et les Tigre etc.

JPEG - 48.9 ko
Hélicoptère Tigre à Bangui
Crédits : Ambassade de France

Depuis le 15 septembre 2014, elle agit en soutien de la force onusienne MINUSCA. En un an, 3 militaires français sont décédés en Centrafrique et plus de 120 soldats ont été blessés.

JPEG - 53.6 ko
Les sapeurs du génie aux côté du Général Bellot des Minières, Commandant de la force Sangaris, et de l’Ambassadeur Malinas
Crédits : Ambassade de France

Dernière modification : 30/12/2016

Haut de page